欢迎登录《跨文化对话》官方网站!

注册 登录

2016年世界孔子学院日(法国阿尔多瓦大学禅音乐会)

作者:陈金秋 文章来源:法国阿尔多瓦孔子学院 时间:2016-09-30

 




       第三届世界孔子学院日于2016924日在地球拉开帷幕。当日傍晚,法国阿尔多瓦大学孔子学院与阿拉斯(Arras)市政府再次合作举办了著名法籍华人钢琴演奏家周勤龄以为主题的专场音乐会。音乐会在Arras市政厅钟楼(Lebeffroi d'Arras)的节日大厅举行,Arras市长Frédéric Leturque、副市长DeniseBocquillet、阿尔多瓦大学前校长Francis Marcoin、法国著名作曲家巴特斯·福罗德(Patrice Fouillaud)和中法中医药合作委员会法方秘书长刘炳凯等与一百多位中法友人出席了音乐会。




        音乐会由阿尔多瓦大学校务专员、孔子学院法方院长金丝燕主持,阿尔多瓦大学前校长Francis Marcoin致首届孔子跨文化金质奖章颁奖辞,表彰魏文科六年来从志愿者到汉语教师,为阿尔多瓦孔子学院的发展出杰出的贡献,为法国汉语桥比赛连续两届培养出冠军。阿尔多瓦大学前校长Francis Marcoin为孔子学院汉语教师魏文科颁发了跨文化孔子奖金质勋章,以表彰他自2010年以来为孔子学院在推动北部地区中法文化交流、友好合作、汉语教学等方面做出的不懈努力。



      音乐会以勃拉姆斯的匈牙利狂想曲开幕,由联合国教科文组织莫扎特勋章获得者周勤龄和法国著名钢琴家强··惠普曼(Jean-Bernard·Hupmann)四手联弹钢琴演奏,引领听众交融于世俗人间悲欢离合种种情感,把听众从凡尘俗世带入禅意空间。接下来三位音乐家分别为听众带来了独奏表演:周勤龄钢琴独奏由弘一法师所创作的《送别歌》,优美动听的曲调让人回想起旧日的美好时光;强··惠普曼(Jean-Bernard·Hupmann)一首热情洋溢的钢琴曲《火舞仪式》又让观众心情澎湃;而意裔法国著名打击乐家特·米洛尼昂(Thierry·Miroglio)则利用鼓、锣、木琴、排钟、铜钵等多种中西打击乐器演奏由法国著名作曲家巴特斯·福罗德(Patrice Fouillaud)作曲的《创世魂斗罗》,为听众带来一场空灵清透、禅意隽永、中西合璧的视听盛宴。接下来三位音乐家巧妙利用钢琴和大钵的音色配合演奏了两首曲目,从耿士琦编曲的《无与伦比的谚语》到激荡起伏的《天籁》,掀起了音乐会的高潮。音乐会的最后,三位音乐家联合演奏了由法国作曲家拉威尔创作的《波莱罗舞曲》,在原曲双钢琴演奏的基础上加入了富有节奏感的打击乐。在十五分钟不间断的演奏中,情感从轻盈含蓄到热烈奔放,淋漓尽致地展现了这首西班牙舞曲的浪漫与热情,在这美妙的天籁之音中音乐会落下帷幕。

        音乐会给听众带来的精神震撼无以言喻。此场音乐会专为今年世界孔子学院日设计,中西结合,创造跨文化维度,准备历时五个月。它以尊贵的方式向所有参加孔子学院这一跨文化对话的世界民众和当地政府、阿尔多瓦大学、中法留学生致敬。

Let Zen Musicrefresh my heart

 

——the ConfuciusInstitute Day celebration organized by the Confucius Institute of Artois andCity of Arras

 

The third World ConfuciusInstitute Day began on September 24, 2016. In the evening of that day, theConfucius Institute of Artois held a piano concert in Arras, France. ThemedZen, this concert invited the famous French-Chinese pianist Ms. Chou Ching Lingto give the audience a special piano recital. Over a hundred people attendedthe concert, including Mr. Frédéric Leturque, the mayor of Arras, Ms. Denise Bocquillet, the vice-mayor,Mr. Francis Marcoin, the former president of Artois University, Mr. PatriceFouillaud, the renowned French composer and Mr. Liu Bingkai, French SecretaryGeneral of Sino-French TCM Cooperation Commission.

 

The concert was hosted byProfessor Jin Siyan, a commissioner of Artois University and the director ofthe Confucius Institute of Artois. Mr. Francis Marcoin presented an award speech for the first Transcultural Confucius Prize, with sincere appreciation of Mr. Wei Wenke forhis contribution to the Confucius Institute of Artois for 6 years, first as avolunteer and then as a teacher, and his guidance to two successive championsof theChinese Bridgecompetitions of France. Mr. Marcoin also awarded the Gold Medal of Transcultural Confucius Prize to Mr. Wei Wenke for his relentless effort in Sino-France culturalexchange and cooperation affaires as well as Mandarin teaching in NorthernFrance since 2010.

 

The concert commenced with JohannesBrahms Hungarian Rhapsody (No.1&No.5), four hands performed by UNESCO Mozart medalrecipient Ms. Chou Ching Ling and the famousFrench pianist Jean-Bernard Hupmann. Often put on par with masterpieces ofBeethovens Symphonies, this masterpiece led the audiencesimmersed with the sorrow and joy of humankind from secular life to the world ofZen. Three musicians then brought solo performances to the audience: Hong-Yis Farewell Song by Chou Ching Lingbrought back the good old days; Jean-Bernard Hupmanns Danse Rituelle du Feu filled the audience with passion; PatriceFouillauds Contrapunctum créationmondiale, performed by Italian Frenchpercussionist Thierry Miroglio, delivered the audience a fresh blending ofChinese and western characteristics with the aroma of exquisiteness throughvarious instruments from the East and West, among them drums, gongs, xylophonesand copper bowls. The three musicians then co-performed Geng Shiqis Mantra Inégalable and Alian Kremskis Résonance Celeste, which brought the concert toa climax. The finale of the concert, Boléro, created by the French composer Maurice Ravel, was interpreted by pianoduet, combined with new elements of rhythmical percussion music. In the15-minute nonstop performance, the strains of music has transformed from veiledsoftness to outburst of enthusiasm, which incisively brought out the romanceand passion of this Spanish dance music, and thus perfectly concluded theconcert.

 

The Zen concert gave theaudience a great and unspeakable mental shock. This concert was speciallydesigned for this year's World Confucius Institute Day. Combined with Chineseand Western cultures and in the perspective of transcultural dimension, thepreparation of this concert lasted five months. This is the elegant fashionthat the Confucius Institute of Artois shows its honor, respect andappreciation to the audience, local government, Artois University,Chinese/French students, all participants of this transcultural dialogue.

 

(Edition/Wu Zhaoyang,Yang Jing)

Laissez vous porter par lamusique zen

Lacélébration de la journée mondiale des Instituts Confucius organisée parl’Institut Confucius d’Artois et la ville d’Arras

 

Al’occasion de la troisième journée mondiale des Instituts Confucius, l’InstitutConfucius d’Artois, en partenariat avec la ville d’Arras, a organisé, le 24septembre dernier, un concert de piano sur le thème de la zenitude. Invitée parl’Institut Confucius d’Artois, Madame Chow Ching Ling, célèbre pianistefranco-chinoise, a offert au public un magnifique récital de piano. Parmi lacentaine de personnes venue prendre part à cette célébration présidée parMadame Jin Siyan, directrice de l’Institut Confucius d’Artois, étaientprésents, Monsieur le Maire d’Arras, Frédéric Leturque, Madame DeniseBocquillet, adjointe au maire, Monsieur Francis Marcoin, ancien Président del’université d’Artois, Monsieur Patrice Fouillaud, compositeur français derenom et Monsieur Liu Bingkai, secrétaire général de la commission de coopérationsino-française TCM.

Leconcert a été organisé par la professeur Jin Siyan, un membre de la commissionde l’Université d’ Artois et la directrice de l’Institut Confucius de l’Artois.En ce jour particulier, ProfesseurJin Siyan pris la parole et le premier« Prix de la Transculturalité de Confucius» à M.Wei Wenke pour sa grande contribution comme volontaire puisprofesseur de chinois pendant6 ans à l’Institut Confucius de l’Artois, ainsi que pour sa formation des deux champions successifs en France dans les épreuvespréliminaires françaises du « Pont vers le Chinois », examen qui évalue lesperformances de leur étude du chinois. M.Francis Marcoin a également remis la médaille d’or, symbole du « prix de latransculturalité de Confucius», à M. Wei Wenke, le professeur de l’InstitutConfucius de l’Artois, pour ses efforts continuels  dans le partage culturel et la coopérationpour les affaires sino-françaises ainsi que pour son enseignement du mandarindans le nord de la France depuis 2010.

Lasoirée a débuté par un duo entre les célèbres pianistes Chow Ching Ling etJean-Bernard Hupmann, interprétant les « Danses Hongroises 1 et 5 »de Johannes Brahms. Souvent comparé aux chefs d’œuvre de Beethoven, ce morceaua plongé le public dans la tristesse et la joie représentatives de l’humanité dansla vie séculière du monde zen. Chaque musicien a, ensuite, interprété unsolo ; Chow Ching Ling nous a rappelé le bon vieux temps grâce à« Farewell Song » de Hong Yi ; Jean-Bernard Hupmann a ravivé lapassion du public avec « Danse rituelle du feu » de Manuel De Fallaet Thierry Miroglio, célèbre percussionniste franco-italien, a livré au publicun savant mélange entre Orient et Occident, alliant divers instruments tels quetambours, gong, xylophone et bols en cuivre, le tout sur un morceau de PatriceFouillaud intitulé « Contrapunctum création mondiale ».

Lestrois musiciens ont ensuite joué ensemble Geng Shiqi’s «Mantra Inégalable »  ainsi que la «Résonance Céleste » d’Alain Kremski, ce qui a amené le concert à son apogée. La finale duconcert, « Boléro », écrite par le compositeur français MauriceRavel, a été interprétée par un duo de piano combinée avec de nouveaux élémentsde percussions rythmiques. Dans une performance continue de 15 minutes, lesaccords de musique sont passés d’une atmosphère douce à une explosion de joie,ce qui a totalement fait ressortir la romance et la passion de cette musique dela danse espagnole, concluant parfaitement la soirée.

Véritablechoc positif, le concert zen, créé tout spécialement à l’occasion de latroisième journée mondiale des Instituts Confucius fut une véritable réussite,associant culture chinoise et occidentale. Après une préparation longue deplusieurs mois, l’Institut Confucius d’Artois a été très fier de présenter aupublic de la région, sa vision de la transculturalité et tient à remercier lesélus locaux, l’Université d’Artois, les étudiants français et chinois ainsi quetoutes les personnes ayant participé à cette belle réussite.

 

(Traduction / Maïwenn Colliot­­)

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6